Mon parcours

Enfant de classe moyenne prolétaire, je suis né et j’ai vécu jusqu’à mes 20 ans en Guadeloupe dans les Caraïbes. Passionné par l’histoire, mes racines, les forces de l’ordre et le métier des armes, inspiré par l’exemple de mes aînés et le maintien armé de la paix dans le monde, j’ai décidé de quitter le confort de mon île natale pour m’engager dans l’Armée de Terre française où je suis devenu sergent par la voie de Saint Maixent.

Au terme de cinq années aussi exigeantes qu’enrichissantes de service sous les drapeaux, devant le succès de mes pensées sur les réseaux sociaux, j’ai choisi le retour dans le monde civil pour poursuivre ma quête d’idéal par d’autres moyens.

Circonspect et largement déçu par une offre électorale d’une extrême pauvreté, j’ai aiguisé ma vision du monde politique, noté mes observations et développé mon propre paradigme durant des années, prenant mon mal en patience. La publication du Manifeste de l’occidentalisme clôt ces années d’exploration, d’observation et d’analyse de la gauche, du centre, des milieux conservateurs et de leurs nombreuses hybridations nationales-populistes.

Avec ma compagne et consœur Solveig Mineo, je développe pas à pas le premier espace libéral et dextriste n’étant parasité politiquement ni par la gauche, ni par les conservateurs. C’est une œuvre exaltante à laquelle je travaille avec plaisir chaque jour à travers l’écriture de livres, mais aussi par des podcasts, le forum Alba Nova et l’alimentation de nos sites et wikis.

L’aventure ne fait que commencer.