Quand Paris était un trou à merde intégriste sous dictature catholique bourgeoise

Vers 1585-1587 à Paris, c’est la dictature par la petite bourgeoisie catholique. Une véritable pandémie psychiatrique s’abat sur la ville.

Des miliciens catholiques hurlent régulièrement « vive la messe ! » dans la rue et lynchent à mort tous ceux qui refusent de le crier avec eux.

Tous ceux qui sont accusés de ne pas aller à la messe sont attrapés et exécutés pour hérésie.

On a rarement vu pareil trou à merde que Paris sous domination catholique.

Le temps des cathédrales, ou plutôt des gens fracturés, démembrés, écartelés et brûlés vifs dans la rue par des hordes de zombies paranoïaques.